Kushikatsu !


Allez, un peu de bonheur papillaire.




Le 串かつ (kushikatsu) est, comme son nom l'indique, une brochette de quelque chose, mais chose panée, s'il vous plaît — enfin, c'est une expression : vous n'avez le choix, la panelure y est, que cela vous plaise, ou pas.

Ce quelque chose, peut être n'importe quoi.

On eût pu imaginer des kushikatsu aux oreilles de lièvre, au bec de poule, à la patte d'autruche, à la tête de rat, au gras de bébé, à l'eau du bain : il n'en est rien.

Plus prosaïquement, on y trouvera :
moulte plante, algue, fruit et légume : poireau, oignon, satsumaimo (vous savez, cette pomme de terre douce, longue, sucrée, rose-violet), tonpuri (graine séchée du kochi scoparia, dit faux cyprès, et caviar de la montagne — variante : du pauvre —, ici), nattou, prune...,
bestioles variées, de mer et d'ailleurs : crevettes, gombas, poissons (on ne va pas faire la liste, tout de même — tiens, ce sera pour un prochain billet lointain), limaces...,
mainte créature terrestre : veau, bœuf, cochon, couvée... ,
de tout ou presque, en somme.




Et ?

Et où aller manger ces bonnes petites choses, si l'on passe au sud d'Osaka, dans les environs d'Abiko (我孫子/あびこ駅, station M27 de la ligne 御堂筋 midosuji), par innocent exemple ?

À quelques pas de la station, 串かつ味彩 (kushikatsu ajisai) est une petite merveille de telle japonaiserie culinaire.
Joli décor, plutôt classe, personnel discret, menus à 8, 12 (conseillé tantôt — tiens, on en parlait aussi ici) & 16 brochettes, les trois sels, les amuse-bouche-mmh, une bonne "cave" à alcools (nihonshu, shochuu, imojochuu, bières & vins divers, &c.), des kushikatsu-desserts...

Superflu d'en dire plus : c'est un régal : bougez-vous et allez donc y faire un tour.


photo@pierro



Dites bonjour à Kuka-tan © :


photo@pierro

Il eut la vie brève, le pauvre. C'est chose heureuse qu'il ait grande famille. Ahem.
Allez, à la prochaine !

2 commentaires:

Baiya a dit…

J'avoue que le chapeau qui coiffe ces jolies fritures ne me fait qu'à moitié envie.... mais on voit que tu habites dans la région reine de cette spécialité panée: Quelle variété dans la carte!

n a dit…

Et pourtant comme c'est bon !