Alcool matinal Couleurs Et bla



Vendredi, au matin.

Après grosse averse, c'est redoux et accalmie.

Grosse fatigue dès le réveil — c'est grave, docteur ?

Un peu de soleil, de chaleur et de long repas amical, ne feraient grand-mal.


De retour de la Poste. Devant, maints sièges. Occupés dès 9:30 par une ribambelle de papys dans un état d'ébriété déjà avancé — maux fatals que l'ennui et le désœuvrement.

Encore une tasse de café.

Ou alors tous courent au suicide, lent ?

Les couleurs automnales sont enfin là.


Pas mis le nez dans les photos depuis long.

Pas le temps, non plus, de préparer les billets pour ces pages. Bah,il y aura quelque vide.

On ne faisait que passer, direction AJB.

Allez.


Aucun commentaire: