Voyages : JR Japan Rail Pass

Si m'était demandé de citer un désavantage lié au visa au Japon, je dirais immanquablement : l'impossibilité de bénéficier du Japan Rail Pass.

En effet, le JRP est une petite merveille, destinée exclusivement aux visiteurs temporaires, pour qui souhaite "voir du Japon".

Il s'agit d'acheter HORS DU JAPON, dans une agence attitrée, un coupon / bon d'échange JRP. Vous avez TROIS MOIS pour échanger, au Japon, ce coupon contre un vrai JRP tout brillant, donc inutile de l'acheter long temps à l'avance.

La durée du JRP est au choix de une à trois semaines — que vous décidez lors de l'achat du coupon. Lors de l'échange du coupon contre le JRP, au Japon, vous aurez à déterminer la date à partir de laquelle il sera valable : calculez bien votre coup.

Le JRP permet d'emprunter quasiment toutes les lignes exploitées par JR (principale compagnie de transport de terre au Japon ; train, métro, bus et autres). Le prix du billet de train au Japon n'étant pas donné, le JRP est vite rentabilisé. Aussi, si vous en avez l'occasion, tentez le Tsubame (shinkansen de Kyuushu) : une merveille de train.

La magie réside dans le fait qu'il n'est nullement nécessaire de réserver vos billets de train ou autre : on passe allègrement en montrant aux agents JRP et passeport : liberté de mouvement inappréciable. Avis aux adeptes du voyage au jour le jour — tel votre serviteur, qui ne s'en priva pas. Prévoyez simplement de récupérer une table des horaires des shinkansen, disponible en anglais dans les grandes gares : cela seul suffira.

Ajoutez à cela qu'il permet d'obtenir des réductions dans moults hôtels à travers tout le Japon. Rechercher un petit ryokan serait toutefois peut-être mieux-venu : à vous de voir quel voyage vous souhaitez faire.

Voici le lien de la page française du JRP où se trouveront tous les renseignements nécessaires : restrictions, prix, points de vente des bons d'échange dans le monde, bureaux d'échange au Japon...

Suivront quelques relats de voyages JRP, au temps heureux où l'on était encor touriste : restez à l'écoute !

Aucun commentaire: