Bla de coulement


Samedi ! Fin d'après-midi ! Le temps file ! Encore deux pleins jours de "vacances" et c'est reparti.

De bien meilleure humeur que l'autre jour. Pour une chose, il fit bien frais hier : diablement agréable. Pour une autre, petit drive du côté de la montagne et boulangerie artisanale dans la vallée — ça fait un sacré bout d'temps que je n'avais mangé du pain du vrai — et tonkatsu-udon dans la foulée : ça roule. Dommage pour la compagne : un cheveu dans la soupe : pas de pot.

Pour clarification : on ne désespère pas d'une femme en particulier, mais des filles en général. Pour l'être-ensemble, il faut soit une bonne dose d'illusion, de magnanimité, de relativisme, ou d'ignorance.


Deux photos d'avant-goût de Sakai-Shirahama vu du ciel, prises à l'occasion d'un petit vol en Cessna, fin juillet. (Si vous ne trouvez pas desquelles il s'agit, je ne peux rien pour vous. La deuxième c'est champs et Kitanoda ; l'avant-dernière du n'importe-quoi de la série JapanCity Lights, qui continue malgré elle.) On s'occupe un peu du blog. Refaire cette bannière, éclaircir tout ça, grrr.

Ah, mise à jour du billet AJB New Blogger Tricks, notre aide-mémoire des modifications importantes et superflues de AJB/ULJ. Vu le nombre croissant de catégories, la création d'un menu déroulant digne de ce nom se faisait pressante. Après moult travail et une sacrée paire d'heures, il semble qu'on ait réussi.
Si vous avez dix ou douze secondes à prêter, allez donc faire un tour sur AJB et dites-moi si quelque chose a l'air vraiment bizarre. J'espère que le comportement du script et la récupération des fichiers se fait correctement à présent...


Petit coup de barre : on s'enfile des sucreries. Chose certaine et changement alimentaire : on mange dix fois moins de chocolat que l'ors qu'encor à Paris. Pas étonnant que les Japonais pioncent dès qu'ils peuvent : le cerveau ne consomme que glucides, et c'est pas vraiment un truc japonais, les glucides — à part celles du Chuhai, peut-être ? mais l'alcool ça n'a jamais vraiment aidé au travail, n'est-ce pas.

Allez, on y retourne : abattre un maximum avant la reprise des cours.

Aussi : il y a un an — 夏休み : Tokyo, gens, vacances, éco-logie/nomie, courriers, et quelques photos qui me plaisent encor.

Salutations !


Aucun commentaire: