Pluie Magie bis Suite Et bla


Mercredi, au matin.

C'est gris, c'est couvert, ça pleut gentiment, c'est humide et chaud. Diluvion toute la nuit, encore — c'est toujours mieux que le jour.

Sentiment étrange de fin de semaine qui n'en finit pas.

 À lire et voir les choses autour, je me dis parfois qu'il faudrait devenir médiocre pour obtenir un peu d'aisance. C'est probablement cet élitisme à un trente centimes d'euro qui pêche — ou le désir d'un travail bien fait, appelez ça comme vous voulez.


On va pouvoir s'échapper de la réalité à nouveau : trouvé The Deathly Hallows hier chez le libraire d'occaz' du coin. La relecture s'opère dans le désordre le plus complet, mais ce n'est pas très important.

On se demande pourquoi ça a si bien marché, Harry Potter. M'est avis, au-delà des considérations narratives et scénaristiques, que l'approche particulière de la magie a beaucoup joué — en partie cette nouveauté : l'apprentissage. (Il y a une tripotée de bouquins mettant en scène magiciens et sorciers, peu ou pas qui introduisent la scolarité afférente.) C'est que, contrairement à tout ce qu'on peut apprendre en classe, la magie est une science pratique, appliquée : on peut faire des trucs utiles avec, et de suite. On ne va pas détailler.

Regardez un peu en arrière : franchement, à dix-vingt ans de distance, qu'est-ce qui vous sert encore, vraiment, dans tout ce qu'on a appris dans le cursus "général", à l'école, au collège, au lycée, voire à l'université, dans les grandes écoles ? Le français à un niveau avancé, l'algèbre à un niveau de maternelle — lire, comprendre ce qu'on lit, écrire, compter : de quoi être auto-suffisant et pouvoir étudier par soi-même. Le reste ? ... J'appelle une éducation où l'on apprendrait dès le plus jeune âge la plomberie, la menuiserie, l'agriculture, la médecine. Il y aurait beaucoup de choses à dire : pas le temps.


Tiens, au passage, les lecteurs/trices qui se souviennent du passage éclatant de Mari R / Sun, seront ravis d'apprendre qu'elle est l'objet d'un billet de traque / bêtisier chez Corti Zone. Ça vaut le détour, ne serait-ce que pour constater l'étendue des dégâts. La donzelle ferait un beau cas d'étude.

Tiens, sinon, on passe sur RTL le lundi 19 juillet à 14h (heure française) dans le cadre de l'émission Destination Ailleurs.

Tiens, c'est le 14 juillet — on s'en aperçoit, n'en pense rien, n'y étant lié plus.

Bon, c'est jour d'update pour AJB : au boulot.

Allez.


2 commentaires:

furoshiki a dit…

ah oui ? une émission. et puisqu'on est en vacances, pourquoi ne pas mettre une voix sur l'œil de N. ? on ira faire un tour chez RTL. A propos le bon lien serait plutôt celui-là : http://www.rtl.fr/emission/150574/rtl-destination-ailleurs.html?jour=19-07-2010. L'autre est un peu périmé. amitiés.

n a dit…

Ah ah, 2008! merci de l'avoir remarqué, c'est corrigé ; )