Vacances Assortiment Et bla


Lundi, midi, ou presque.

Grand beau, comme hier : c'est chouette.

Dernier jour de ces vacances qui n'en sont pas (pas de cours, mais les bouquins ça y va) — allez savoir pourquoi l'école / juku a mis le 16 août chômé : probablement un savant algorithme impénétrable aux non-japonais, allez savoir, je ne m'en plains pas.

Ceci dit, on remet ça dans dix jours, et pour trois semaines, peut-être accompagné de l'ordi tout de même (pour les photos). Les retours ce n'est jamais de tout repos, on essaiera de se balader un peu hors les chemins déjà parcourus.


Je me demande bien où ça en est, cette vérification de recensement des centenaires. Tout de même un comble (qu'il soit même nécessaire de l'opérer), et révélateur d'une certaine conception du travail public ? Bah.

Le P.M. Kan a présenté ses excuses à la Corée, et à la zone asiatique pendant qu'il y était. C'est pas trop tôt. Autant dire que les opposants et réfractaires ne se comptent pas sur les doigts d'une main (ou deux, et des pieds). Et la France et les colonies, ç'en est où ?

Anyone interested in Russian philosophy ?

Even the NY Times philosophies. Avec des pierres.


Un gamin sur une balançoire c'est une métaphore de plein de choses. Des idées ?

A Dream World ?

Bon, on ne faisait que passer, update d'AJB expédié tantôt, il faut aller r'acheter du scotch (le gros ruban adhésif japonais est magique, et pas besoin d'une paire de ciseaux, du fait des fils incrustés) pour empaqueter les dernières ventes. La Summer Sale se termine ce jour, et fut satisfaisante. Tant pis pour les absents !

Allez hop.


Aucun commentaire: