Japençais Apprendre Everyday Et bla




Vendredi, au matin.

De belles journées, soleils et bleues, à nouveau. On devrait les passer dehors, et certainement pas en ville.

My default language for this blog has always been French — even though the user interface is set on English, eh — mostly because these pages were my only link to the French language for the past five years: Japanese at home, and a mix of English and Japanese at work, be it for AJB or the kids classes. Strangely, now that I'm back,well obviously I speak French at work, but my intimate language (to myself, that is) switched to English. Isn't that funny?

Café.




Certaines personnes, arrivées là par chance ou mégarde (l'un et l'autre cas étant également rares, puisque le lieu est caché),  n'apprécient pas de se voir dire qu'ils ne sont pas dans une bibliothèque ou un terrain de jeu, mais dans une librairie.

Toujours intéressant, toutefois, que les réponses émotives — les contractions de visages, les rires nerveux, les exhalaisons rapides, tout l'arsenal incontrôlé qui trahit souvent, à travers une réaction Il me prend pour qui (ou Il se prend pour qui, ce qui revient au même), de sérieux complexes d'infériorité. Le mépris de l'autre est un mépris de soi. Que tout cela manque de candeur. Alors que je ne dis que l'absence d'une éducation, ou d'un savoir, comme vous voulez : comportement à tenir dans un tel lieu, le maniement des livres fragiles ou précieux, etc. Enfin bref.

On découvre les photographies de Wilhelm von Gloeden, grâce au boulot, et au formidable projet de catalogue raisonné en cours sur Wikimedia Commons, entrepris par une poignée de passionnés, marchands et collectionneurs à travers le monde.

When I say I don't follow the news, people hear it but they don't understand it. Ruthless killing of kindergarteners? I don't know what you're talking about. (A giant tsunami and nuclear incident 800 km away? you're kidding.)




L'autre jour, croisé dans le métro un t-shirt violet, aux lettres majuscules jaune fluo qui recouvraient l'avant, lisant : EVERY / DAY / I'M A / MUSLIM. Ils se la jouent Soft Power Cool Japan™ ou quoi ? Il va falloir que je me confectionne un t-shirt au moins aussi voyant, où il serait répondu: SO WHAT?

Plus sérieusement, il y aurait quelque chose à faire avec cette idée. Par exemple : EVERYDAY I'M A MALE. Personne ne sait ce que cela signifie ; mais ce n'est pas très important dans nos sociétés si belles et si parfaites.

L'icône de quick edit n'apparaît plus ni sur le bento ni sur n's pw. On passa des heures, l'autre jour au matin, à tenter de régler la chose, sans succès. C'est très agaçant, et très impratique. Edit : cela coincide avec la vague de régionalisation des urls chez Google ; ajouter /ncr à l'url en .com (No Country Redirection). Seuls les blogs en .blogspot sont affectés (pas ceux, logiquement en fait, dont les urls furent achetés). Google User Communication Policy : Zero.

Dans la série Les librairies meurent. Dans la série La France terre d'inculture.

Allez.


Aucun commentaire: