Shinoyama Kishin : light of dark (1993).



Encore un Shinoyama Kishin : accidents 3 : light of the dark, avec Otake Shinobu en modèle, et Inoue Tsuguya à la direction artistique — quoi que cela puisse vouloir dire. Chouette.

C'est une plaie, en vérité, que de prendre un cliché d'une impression en brillant — désolé, donc, pour le piètre rendu et mes murs blancs.

(D'autres livres de Shinoyama Kishin.)





J'aime beaucoup cette dernière, et le plan rapproché du tétin.

Aucun commentaire: