Lumière Manque Tri Et bla


Mardi, au matin.

Soleil, plutôt doux dehors, jolie lumière et ciel blanc. Ils vont encore mettre ça sur le dos des sables chinois.

On souffre de syndrome dépressif post-Okinawa ! Manquent les vives couleurs, la chaleur et l'air marin. L'homme est fou de s'enterrer dans les villes. Ce sont des cages grises et des tue-la-vie en série, pour le profit, d'un appât mensonger. Les gens ont raison de ne penser à rien qu'à leur petit confort : il y a de quoi rendre fou, et damner les ancêtres qui s'y établirent, contribuèrent à détruire la face verte de leur terre natale. Les gens sont fous.

Il semble que le menu déroulant du haut de page fonctionne mal sur PC — quelle surprise...


Le meuble bleu est là, qui attend d'être bougé.

Il faut trier les papiers, les photos, finir l'ébauche de ce cours, s'occuper de l'update journalier d'AJB — dont les passants oublient ou manquent la page de news. Depuis quelque temps, twitter — flux conjoints.

On se met au vélo, de la gare d'arrivée à l'école. Ça va tant que le temps tient.

On tentera de boucler plein de choses, avant de passer aux suivantes.

Toujours atterré par ces gens qui ont de gros appareils-photo et font des photos atroces, même et surtout en sujets faciles. Offrez-le-moi si c'est tout ce que vous en faites. Quel gâchis.


Une part de ma révolte quotidienne : le gâchis quel qu'il soit. D'où, aussi, ce que je me désole de mon temps si mésusé.

Jeudi, séance avec Kyoko depuis long, la grossesse n'est pas très drôle, semble-t-il.

Miwa a perdu son téléphone, peut-être parti en vacances ? iPhone au programme, semble-t-il.

Envies de Tokyo et des visages amis.

Allez, ne traînons pas, même si.


2 commentaires:

K. a dit…

Pas mal ce ciel, on se demande ce que ça donne en couleurs. Vous montrez?
A voir chez moi, ciels très différents...

a japanese book a dit…

On montrera un jour ou l'autre !