Nuit, et bla.


Mercredi soir, et petit message avant-coucher.

Grand beau, et frais, à présent que nuit.

C'était bien-venu férié, ce jour, ce qui n'empêcha pas le réveil tostif. Mis le boulot de côté ce matin ; bien avancé, en contrepartie, dans le tri des photos et la "rédaction" — hum — des billets de ces pages. Puis on s'est pris par le col et mis dehors, histoire d'aller fouiner ci et là, à la recherche de chouettes livres qui trouveront peut-être un jour preneurs, qui sait.


Du coup, beaucoup marché, pas mal pris le train — ce qui nous permit de commencer une réponse de lettre qui tarde bien trop —, et bien souffert au retour. C'est que ça pèse, le livre.

Envies d'onsen.

Très-content d'avoir une semaine de vacances.

Papiers.

Dormir un peu.


Aucun commentaire: